Faciliter l’accès aux soins pour tous avec les SSAM

Les mutuelles du Groupe Solimut œuvrent au quotidien pour permettre l’accès aux soins à tous. Au-delà du remboursement des frais, leur engagement se traduit notamment par leur implication dans le développement et/ou la gestion de réseaux de services de soins et d’accompagnement, les SSAM.

Ces structures, implantées sur l’ensemble du territoire, sont une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé. Leur fonctionnement découle des valeurs de la Fédération des Mutuelles de France : proximité, soins de qualité, coûts maîtrisés. Elles permettent à tous d’accéder à des consultations médicales (médecins généralistes et spécialistes), à des services de soins à domicile, ainsi qu’à des établissements médicaux-sociaux comme des EHPAD ou des structures dédiées à la petite enfance.

Une réponse globale à l’accès aux soins

Les SSAM sont nés de la volonté d’offrir à l’ensemble de la population, adhérents mutualistes ou non, un accès à des consultations et services médicaux et paramédicaux de qualité. Ils représentent une solution complète de soins. « Les mutuelles et les réseaux de services de soins et d’accompagnement sont complémentaires. Les mutuelles de Livre II permettent l’accessibilité économique à la santé, autrement dit la solvabilité des soins. Les Livres III représentent l’accessibilité physique aux soins. Très concrètement, si on vous donne un chèque pour vous faire soigner mais que derrière vous ne trouvez pas de médecin, cela ne sert à rien. Il faut disposer à la fois d’une capacité financière et d’une capacité physique pour se soigner. Aujourd’hui, la mutualité doit être leader pour relever le défi de l’accès aux soins pour tous», explique Nicolas Souveton, président d’Oxance.

 Des établissements de proximité

Pilotés par des acteurs mutualistes, ces établissements fonctionnent tous dans le respect des valeurs de solidarité et de proximité. Au fil des décennies, ils se sont multipliés sur le territoire et ont diversifié leur offre pour s’adapter aux besoins de la population.

Le Groupe Solimut a lancé, dans son projet stratégique, une réflexion sur la complémentarité entre le Livre II et le Livre III « Notre volonté est avant tout de faire connaître les SSAM à nos adhérents. Des centres mutualistes existent souvent à côté de chez eux, mais ils l’ignorent. C’est pourtant une vraie réponse au problème de la désertification médicale sur nos territoires. Notre objectif est également d’homogénéiser le maillage territorial de ces structures. Pour cela, il faut étudier les besoins de la population pour développer des établissements dans les régions les plus dépourvues de solutions », précise Abdelali Larhrissi, l’un des deux responsables du projet au sein du Groupe Solimut.

Plusieurs mutuelles du Groupe Solimut sont déjà investies dans le développement et la gestion de SSAM.  « Le centre de santé dentaire de la MCRN a été créé vingt ans après la naissance de la mutuelle. Financé avec ses excédents, il répondait à un besoin des adhérents et des non-adhérents», explique Isabelle Ryo, également responsable du projet au sein du Groupe Solimut et Directrice de la Mutuelle MCRN SSAM.

Les SSAM, des soins et des services de qualité

 L’innovation, les compétences des professionnels de santé et la satisfaction de leurs patients mettent en évidence l’expertise et la légitimité des mutuelles en matière de santé. Dans les centres de santé mutualistes, les professionnels disposent de matériel médical à la pointe de la technologie et de plateaux techniques avancés. « Nos chirurgiens-dentistes travaillent avec des produits innovants et nous avons l’objectif d’équiper notre cabinet de caméras optiques. Dans le centre de santé dentaire de la MCRN, l’objectif est toujours de sauver la dent avant d’envisager une prothèse. Et lorsque celle-ci est nécessaire, nous proposons à nos patients des prothèses réalisées dans la région et à un tarif maîtrisé. C’est une vraie volonté de notre part de travailler avec des entreprises locales qui font des produits de qualité. C’est sûrement aussi pour ces raisons que notre patientèle nous est si fidèle et satisfaite des soins prodigués», précise Isabelle Ryo.

 

2019-12-11T09:29:45+00:0011 décembre 2019|