Prévenir l’AVC avec Solimut Centre Océan

Chaque année, en moyenne 30 000 personnes décèdent des suites d’un accident vasculaire cérébral (AVC) une pathologie qui touche un grand nombre de Français. Il s’agit effectivement de la 3e cause de mortalité en France. Pourtant trop peu de personnes savent reconnaître les symptômes. Pour faire face ce problème de santé publique, la mutuelle Solimut Centre Océan met en place des ateliers de prévention pour accompagner ses adhérents.

Qu’est-ce que l’AVC ?

 

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est une attaque cérébrale provoquée par un arrêt brutal de la circulation sanguine ; l’oxygénation du cerveau entraînant la mort des cellules cérébrales. Elle est à l’origine de nombreuses situations de handicap.

On distingue deux principaux types d’AVC :

  • l’infarctus cérébral ou AVC ischémique qui représente 80% du nombre total d’AVC, il a lieu lorsqu’une artère du cerveau s’obstrue,
  • l’AVC hémorragique qui représente 20% du nombre total d’AVC, est dû à la rupture d’une artère cérébrale au niveau du cortex ou des méninges qui l’entourent.

 

Prévenir et reconnaître les symptômes

 

L’AVC est une course contre la montre : une prise en charge médicale rapide permet d’en réduire les conséquences et les séquelles. C’est une urgence médicale.

Dès l’apparition des premiers symptômes, et même s’ils sont de courte durée (quelques secondes ou minutes), le premier réflexe doit être d’appeler le 15 pour faire intervenir les secours rapidement. Ils transporteront le patient vers le centre hospitalier le plus adapté. C’est pourquoi il est si important de reconnaître les premiers signes de l’AVC pour pouvoir réagir rapidement.

 

Les symptômes de l’AVC les plus fréquents sont :

  • Une faiblesse musculaire ou paralysie
  • Un engourdissement ou perte de sensibilité
  • Des troubles du langage, difficultés soudaines à parler, impossibilité à articuler, propos incohérents ou confus, difficultés à se faire comprendre
  • Une perte ou des troubles de la conscience,
  • Une perte ou une perturbation de la vision partielle ou totale
  • Un mal de tête brutal, inhabituel accompagné de nausées et vomissements.

 

Un seul symptôme suffit pour appeler le 15. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site internet de l’association France AVC.

 

Les facteurs de risque sont connus et certains sont directement liés à nos modes de vie. Aussi, il est plus aisé de modifier ces derniers afin de prévenir l’apparition d’un éventuel AVC.

Parmi ces facteurs à risque, on observe des causes médicales comme l’hypertension artérielle, le tabagisme, le diabète ou encore l’obésité.

 

Un réel problème de santé publique

 

En France, environ 150 000 personnes sont atteintes d’AVC chaque année, d’après la Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV). Plus de 110 000 personnes sont hospitalisées et 30 000 en décèdent. L’AVC représente la première cause nationale de handicap : plus de 500 000 Français vivent avec des séquelles. Les femmes sont celles qui sont le plus touchées par l’AVC. Près de 55 000 femmes sont hospitalisées chaque année et plus de 18 000 décèdent des suites d’un AVC. Cette pathologie est la première cause de mortalité avant le cancer de sein.

Les AVC peuvent toucher tout le monde, et pas uniquement les plus de 65 ans. Ils peuvent également toucher les enfants. L’AVC est l’une des 10 principales causes de mortalité infantile.

 

Lorsque l’AVC est considéré comme invalidant, il fait partie des affections de longue durée (ALD). Il pourra donc être pris en charge en totalité par la Sécurité sociale.

Un accompagnement par votre mutuelle

 

Sensibiliser, informer et prévenir ses adhérents de problématiques de santé sont une vraie priorité pour la mutuelle Solimut Centre Océan. Pour répondre à cet objectif, toutes les occasions sont bonnes. L’exemple de la journée européenne de l’AVC, le 4 mai, l’illustre parfaitement. Elle permet « d’échanger des bonnes pratiques médicales entre chaque pays et partager chaque expérience pour lutter contre cette pathologie » précise Bénédicte Proutheau chargée de prévention chez Solimut Centre Océan.

La prochaine journée mondiale de l’AVC en Octobre est, elle aussi, un moment important pour sensibiliser et marquer l’esprit du grand public sur les mesures à prendre pour réduire les facteurs de risque, l’alerte devant des symptômes d’AVC, etc.

 

La mutuelle Solimut Centre Océan, a mis en place au cours de l’année des ateliers et des permanences au sein de ses agences pour proposer, à ses adhérents, des contrôles de l’hypertension artérielle. Ateliers qui seront reconduits à la rentrée.

Des conférences et ateliers en lien avec la Journée Européenne de l’AVC étaient initialement prévus sur les différentes agences de la Mutuelle, auprès de différentes communes adhérentes. Malheureusement ces événements ont été annulés avec la crise sanitaire liée à la COVID-19. Ils ont néanmoins été reconduits sur le dernier trimestre 2020.

 

Toutes les informations sur le site internet de la mutuelle Solimut Centre Océan.

2020-07-16T12:48:34+00:0016 juillet 2020|