Travail, télétravail, comment prendre soin de notre santé ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19 et le mode de propagation du virus amènent toutes les entreprises à adapter leur fonctionnement afin de garantir la santé et la sécurité de leurs salariés. Pour permettre à chacun de poursuivre sereinement ses activités professionnelles, le Groupe Solimut et les mutuelles qui le composent appliquent le protocole sanitaire national réalisé par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Ce protocole sanitaire, destiné à limiter au maximum la circulation du virus au sein des entreprises, modifie profondément nos organisations et nos habitudes de travail : limitation des déplacements au sein de la structure, limitation des rassemblements (exit les réunions informelles autour de la machine à café !), port du masque obligatoire, recours au télétravail… Pour certains d’entre nous, cette situation inédite est une source d’anxiété très forte, et pour nous tous, un facteur de sédentarité supplémentaire.

Confinés dans les bureaux ou en télétravail, pour la sécurité de tous, nous devons être vigilants. Le trajet pour se rendre au travail, les visites aux collègues des bureaux ou étages voisins, les allers-retours à la machine à café, qui sont autant de moments sportifs dans notre journée de travail, doivent aujourd’hui être limités au maximum. Il nous faut donc trouver d’autres moyens de bouger au cours de la journée.

 

Bouger ? Pour quoi faire ?

Une activité physique, même modérée, a un impact positif sur notre santé et limite ainsi les risques de survenance de Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), mais aussi de dérèglements métaboliques augmentant les risques d’apparition de diabète ou d’obésité.

Selon une étude menée par le CNRS, une activité physique ponctuelle, même intense, ne suffit pas à lutter contre les méfaits de la sédentarité, contrairement au fait de bouger un peu tout au long de la journée. Parfait pour nos journées de bureau ou de télétravail !

Du point de vue psychologique, l’activité physique joue également un rôle à ne pas négliger : se lever, s’étirer, marcher quelques minutes permet de retrouver concentration et performance, mais également de lutter contre le stress.

Bouger ? Comment faire ?

Au bureau

Nous l’avons rappelé, la mobilité au sein des bureaux est rendue très difficile par les protocoles sanitaires à respecter afin de se protéger et de protéger ses collègues. Alors, si nous ne pouvons pas courir un marathon quotidien dans les couloirs, sommes-nous pour autant condamner à l’inactivité ? Absolument pas !

Nous pouvons tout d’abord mettre à profit les moments d’arrivée et de départ des locaux : venir à pieds ou à vélo, descendre de son transport à l’arrêt précédent son arrêt habituel, prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, le tout en respectant impérativement les gestes protecteurs préconisés, permet d’augmenter de manière sensible notre activité physique.

Il nous est également possible de profiter de la pause méridienne : si la cafétéria n’est pas accessible ou si nos restaurants habituels ne peuvent plus nous accueillir dans les mêmes conditions qu’avant l’épidémie, prenons l’air et marchons !

Durant les heures de travail, et malgré les précautions sanitaires à prendre, nous pouvons, et devrions, adopter des postures de mobilité : se lever et marcher au moins 5 minutes toutes les heures permet d’aérer ses muscles et son cerveau, il est très difficile de rester concentré sur une tâche plus longtemps. Prendre quelques secondes, à échéances régulières, pour s’étirer les jambes et les bras, et faire en sorte de bien dérouler toute sa colonne vertébrale. Pour une détente optimale, n’hésitez pas à bailler lors de vos exercices d’étirements, derrière le masque, personne ne le remarquera.

A la maison

Pour ceux d’entre nous qui sont en télétravail, les contraintes sont différentes : pas de trajet sur lequel marcher, courir ou rouler pour aller ou rentrer du bureau, mais pas non plus de limitation des déplacements sur votre lieu de travail.

Les bonnes pratiques d’étirements réguliers, le fait de se lever et marcher au moins toutes les heures sont tout à fait conseillées également en situation de télétravail. Pour bouger plus, voici quelques astuces :

  • Lors de l’aménagement de votre espace de travail, ne soyons pas trop organisé. Le fait de devoir se déplacer jusqu’à la cuisine pour récupérer sa tasse de thé ou sa collation, monter ses escaliers pour aller chercher un pull, marcher jusqu’à sa bibliothèque pour y chercher un dossier sont des activités mobilisant nos muscles. Rappelez-vous que toute activité, même modérée, est un atout pour notre santé.
  • Une réunion téléphonique ? Pas d’hésitation, si vous n’avez pas de notes à prendre, parlez en marchant !

Le fait de télétravailler rend parfois floue la frontière entre le travail et la vie personnelle. S’imposer une douce discipline sportive peut nous permettre de remettre en place des jalons encadrant notre journée : ainsi, au lieu de nous installer à notre poste de travail à peine éveillé, notre tasse de café en main, octroyons-nous un quart d’heure d’éveil musculaire : pilates, yoga, promenade du chien, accompagner les enfants à l’école à vélo, … Ce quart d’heure nous permettra d’être plus alerte à notre poste. Ne passons pas notre pause déjeuner devant notre écran, préférons un repas léger suivi d’une balade digestive de 15 à 30 minutes. Le soir, cessez de travailler à votre horaire habituel, et prenez quelques minutes pour souffler, vous détendre, vous étirer, avant de retrouver votre vie personnelle.

Pour conclure, rappelons-nous que seulement 30 minutes d’activité physique par jour suffisent à nous maintenir en bonne santé.

2020-09-15T11:51:11+00:0015 septembre 2020|